SOURCES: Maître Taoiste MANTAK CHIA et Kundalini Yoga Selon Maître Yogi Bhajan 

 

Voici quelques exercices utiles avant votre massage tantrique et pour une vie sexuelle épanouie :

 

 

Les trois exercices de l’homme multiorgasmique :

 

 

L’orgasme avec éjaculation comporte deux phases. Dans la première – la phase contractile –, la prostate se contracte et prépare l’envoi du sperme dans l’urètre.

 

 

Dans la seconde – la phase de l’expulsion –

 

le sperme est propulsé de l’urètre hors du pénis. Il s’agit donc d’apprendre à ressentir les contractions de la prostate, en évitant la phase d’expulsion qui provoque l’éjaculation.

 

 

L’essentiel de ces exercices consiste, d’une part, à muscler et maîtriser les muscles pubococcygiens (muscles PC), qui retiennent le sang dans le pénis au cours de l’érection.

 

 

Plus ils sont entraînés, plus l’érection est ferme et durable.

 

Parallèlement, en travaillant la respiration, on peut contrôler l’énergie montante de l’orgasme afin de la diffuser dans le corps tout entier.

 

 

1) Nabhi Yoga 

 

 

 

 

 

 

 

 

1)Le but est de parvenir à réaliser l’exercice au moins 3 minutes par jours: levé les jambes en alterné 15 cm du sol puis 20 cm du sol puis 90° du sol avec la respiration lente et profonde.

 

 

2) Faites travailler vos muscles “PC” Expirez profondément en relâchant totalement vos muscles PC, puis contractez-les au maximum en inspirant profondément par le nez.

 

 

Répétez le cycle une douzaine de fois. Pour rendre l’exercice plus profitable, mieux vaut ralentir les inspirations et faire durer les contractions plutôt qu’en faire davantage.

 

 

Il est important d’entraîner les muscles PC tous les jours. Cet exercice peut se faire dans toutes les positions (allongé, assis, debout) et dans toutes les situations (au feu rouge, dans le métro, pendant une réunion ennuyeuse, etc.).

 

 

3) Respirez en profondeur

 

Asseyez-vous confortablement.

 

 

Gardez le dos droit mais sans rigidité. Placez vos mains de manière confortable (sur vos cuisses, sur les accoudoirs, sur le bas du ventre, etc).

 

 

ATTENTION

 

Ce Site ne donne aucun diagnostic ou suggestion de traitement médical. Il fournit un moyen de développer votre force et une bonne santé pour surpasser les déséquilibres de votre organisme.

 

 

Les personnes ayant de l'hypertension, maladies cardiaques ou un état général affaibli doivent pratiquer lentement le rassemblement de l’énergie.

 

Si vous avez des problèmes de santé vous devez consulter un médecin.

 

Commencez par inspirer calmement et profondément par le nez, en gardant les épaules et le thorax immobiles et en gonflant le ventre, puis expirez en vidant tout l’air de vos poumons.

 

 

 

Idéalement, votre expiration prend deux fois plus de temps que votre inspiration (comptez environ trois secondes pour l’inspiration, six pour l’expiration).

 

 

Répétez l’exercice pendant cinq minutes, moins si vous ne pouvez pas plus, et jusqu’à vingt minutes si vous avez le temps.

 

 

L’important est de s’exercer un peu tous les jours.

 

 

La mise en pratique : Entamez votre entraînement tout seul.

 

 

Accordez-vous au minimum une demi-heure où vous ne serez pas dérangé.

 

Prenez de l’huile de massage, mettez-vous nu et partez à la découverte de votre corps.

 

 

Caressez-vous tout entier, faites le nécessaire pour obtenir une érection.

 

L’objectif de cet exercice est de vous découvrir, de vous concentrer sur vos sensations.

 

 

Évitez de vous laisser distraire par des souvenirs érotiques, ils vous éloignent de votre corps.

 

Ne vous concentrez pas exclusivement sur la tête du pénis, caressez-le entièrement, massez votre périnée (zone entre les testicules et l’anus), et n’hésitez pas à stimuler l’extérieur de votre anus qui regorge de terminaisons nerveuses.

 

 

N’oubliez pas non plus le reste de votre corps, souvent négligé… L’intérêt de varier le rythme et les caresses est d’augmenter l’intensité de l’excitation sensuelle lentement et en profondeur, afin de ne pas basculer dans une éjaculation.

 

 

Profitez de ce ralentissement pour observer et constater vos sensations. Quand vous sentez que vous êtes proche d’une éjaculation, cessez vos caresses et respirez profondément (avec le ventre) plusieurs fois.

 

 

Cela répandra l’énergie sexuelle dans tout votre corps et la diminuera dans les parties génitales.

 

Si vous ne pouvez plus vous retenir et que vous éjaculez, ne vous en voulez pas, cela arrivera souvent et ce n’est pas si grave…

 

 

Enfin, quand vous vous sentez prêt, approchez-vous de l’orgasme sans aller jusqu’à l’éjaculation.

 

Cessez tout contact avec vos parties génitales.

 

 

Expirez profondément puis inspirez en contractant au maximum vos muscles PC (très important), retenez votre respiration, puis contractez tous vos muscles (PC, cuisses, fesses, abdominaux, dos, épaules, biceps, poings, mâchoires).

 

 

Comptez jusqu’à dix, puis relâchez-vous et respirez tranquillement et profondément.

 

Vous sentirez alors les contractions de la prostate, caractéristiques de l’orgasme sans éjaculation.

 

Vous constaterez alors que, si votre érection est retombée, après cet orgasme intérieur, vous pourrez recommencer sans délai.

 

 

Vous pouvez obtenir une explication plus appronfondie de votre 1er RDV de Yoga et massage.